Permis côtier

Sommaire

Le permis côtier est l'examen minimum pour avoir le droit de manœuvrer un bateau de plaisance dont le moteur dépasse six chevaux.

Description du permis côtier

Le permis côtier permet de naviguer de jour comme de nuit jusqu'à six milles nautiques d'un abri, sans restriction de taille ni de puissance de moteur.

Le permis côtier est ouvert à toute personne âgée de plus de 16 ans. Il est également délivré aux adolescents de plus de 14 ans, sur dérogation spéciale.

Le permis côtier est délivré aux professionnels, comme aux particuliers.

Le passage du permis côtier

Le permis côtier est effectué dans un centre de formation agréé de deux manières différentes :

  • en candidat libre : si le candidat a déjà suivi la formation ;
  • suite à un stage plus ou moins intensif : délivré par un bateau-école autorisé. Il se déroule, en moyenne, durant dix séances d'une demi-journée.

Bon à savoir : en complément de cette formation, le candidat peut réviser seul, avec l'aide de guides remis par le centre de formation ou disponibles en librairie ou bien encore sur Internet.

Le permis côtier se déroule en deux temps : épreuve théorique et épreuve pratique.

L'épreuve théorique

Le candidat doit répondre à un questionnaire à choix multiple. Ce questionnaire se compose de quarante questions.

Pour réussir le test, il ne faut pas dépasser cinq erreurs. Les questions sont basées sur les règles de navigation maritime.

Depuis le 1er juin 2022, pour les options côtière et eaux intérieures, l’État a décidé de confier l’organisation et la surveillance de l’examen théorique à des organismes agréés (la Poste, Dekra, SGS, Bureau Véritas). Par ailleurs, l’examen théorique est durci : il passe de 30 à 40 questions avec 5 erreurs admises. 

Bon à savoir : après avoir réussi l'épreuve théorique, le candidat dispose de dix-huit mois pour se mesurer à l'épreuve pratique.

L'épreuve pratique

Le candidat doit faire ses preuves à la barre d'un bateau accompagné d'un examinateur. Il doit prouver qu'il est capable :

  • d'assurer sa sécurité et celle de ses passagers, d'effectuer une manœuvre de sauvetage ;
  • de manœuvrer son navire en toute circonstance (sortie du port, marche arrière, virage, etc.) ;
  • de respecter les signaux, les balisages et se servir des moyens de communication embarqués.

Pour s'inscrire à un programme de formation au permis côtier, il faut :

  • un certificat médical d'aptitude physique ;
  • une demande d'inscription ;
  • une photo d'identité récente et non scannée ;
  • une photocopie de la carte d'identité ;
  • une enveloppe timbrée ;
  • deux timbres fiscaux, de 38 et de 70 €. 

À noter : depuis le 1er juin 2018 (décret n° 2018-419 du 30 mai 2018), ces timbres fiscaux doivent être achetés en ligne et réglés de manière dématérialisée à cette adresse timbres.impots.gouv.fr.

Prix du permis côtier

Le prix du permis côtier avec un forfait de formation avoisine 350 €, sans compter les droits d'inscriptions et le prix des timbres fiscaux.

Bon à savoir : les centres de formation enregistrent environ 90 % de réussite aux examens chaque année.

Aussi dans la rubrique :

Les différents types de permis bateau

Sommaire

Permis jet ski

Jet Ski

Permis de pêches

Voir 1 article de plus

Ces pros peuvent vous aider